Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 08:42

 

Comme tous les passionnés de sport en général et de football en particulier, je tiens à rendre un vibrant hommage à Monsieur Robert Louis-Dreyfus, l’actionnaire majoritaire défunt de l’Olympique de Marseille.

RLD  était un passionné, discret, un patron exigent et fidèle.

Peu de personnes le sait, mais à Saint-Germain-en-Laye, le président Dreyfus avait grandi et la propriété familiale est encore bien là.


Mon ami Arnaud Pericard le sait mieux que quiconque, lui qui reçut de la part de RLD un joli jeu de maillots Adidas alors qu’Arnaud voulait aider son club de cœur, le rugby club saintgermanois.

Monsieur Dreyfus n’oubliait pas ses racines.

Gardons de lui un combattant qui n’eut de cesse de livrer une bataille rude contre la maladie.

Prions pour lui
Repost 0
Published by Karl OLIVE - dans Sport
commenter cet article
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 16:13

Il y a quelques jours, j'ai envoyé une missive à notre nouveau conseiller général de Poissy Sud à propos de la création d'un terrain synthétique sur les hauts de Poissy. J'avais fait cette proposition pendant les éllections cantionales. Elle me semble plus que jamais d'actualité.
Soutenez-là avec nous!

On constate que chaque semaine une centaine de jeunes (tous âges) jouent sur la pelouse du stade du cosec, sans autorisation, sur une partie du terrain gazonnée.
Ce terrain est réservé aux associations sportives.
Ces jeunes n'en font pas partie et ne veulent pas en faire partie.
 
On focalise beaucoup sur eux, mais en contrepartie, on ne leur propose pas d'alternatives dignes de ce nom.
Ils souhaitent un endroit sympa, accessible, ou ils peuvent s'adonner à leur passion.
 
C'est pourquoi j'ai proposé la création de ce synthétique en lieu et place du terrain en sable qui jouxte le cosec.
 
Les jeunes ont un important sentiment de frustration car cette structure existe en bas de poissy, au stade, et les jeunes du quartier saint-exupéry passent des heures à jouer sur cette structure.
J'en sais quelque chose car elle a été inauguré en même temps que mon arrivée à la tête du club en mai 2004.
 
Voilà pourquoi, il est plus que temps d'offrir à cette jeunesse ce qu'elle mérite. Le sport et le football dans ce cas, sont le lien social le plus efficace en ces périodes de crise.
 
Pour info:
 
Financement d'un terrain synthétique (base environ 1 millions d'euros)
Conseil Général : 25%
Conseil Régional: 25%
FFF: 4.5
Ville: 45.5%

pj: copie de la lettre

Monsieur Le Conseiller Général de Poissy-Sud,

 

Je me permets d’attirer votre attention sur un dossier devenu prioritaire sur les Hauts de Poissy : la création d’un terrain multisports synthétique au Cosec.

 

A ce jour, dans cette partie de Poissy, il n’existe pas de structures dignes de ce nom capable d’accueillir, dans des conditions décentes, tous ces jeunes adolescents et adultes qui entendent partager leur passion autour d’un match de foot entre amis. En dehors de toutes adhésions à une association.

 

Ce que veulent ces jeunes est simple : taper dans la balle, les samedis et dimanches, parfois en semaine, sans déranger, pour passer un bon moment. Sans avoir le sentiment qu’ils sont gênants et bravent l’interdit comme c’est le cas aujourd’hui.

 

A défaut d’un terrain accueillant (voyez les conditions déplorables du terrain cosec), les jeunes jouent aujourd’hui sur la pelouse, réservée logiquement aux clubs.

 

Voilà pourquoi je me tourne vers vous car les attributions du conseil général dans le domaine du sport et des équipements sont inépuisables ou presque. La création de ce terrain synthétique serait un formidable outil social pour nos jeunes.

 

 

Encore une fois, cette opération me paraît aujourd’hui prioritaire.

 

Je ne doute pas un instant que ce dossier retiendra toute votre attention.

 

De mon côté, je suis prêt à vous apporter toutes mes connaissances dans ce domaine pour accélérer ce processus.

 

Vous félicitant à nouveau pour votre élection, je vous prie de croire, Monsieur le Conseiller Général, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

 

 



Repost 0
Published by Karl OLIVE - dans Sport
commenter cet article
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 18:04
« Gerets par Gerets » ou l'incursion dans l'univers cuirassé de ce fauve indomptable. Sortie en librairie le 20 mai prochain, ce recueil, co-écrit par Thierry Agnello et Karl Olive, rassemble une longue interview d'Eric Gerets, mais également les déclarations les plus révélatrices de la personnalité de ce « fou de foot ». (Photo Presse-Sports)



Eric Gerets a eu deux vies. Celle d'un défenseur latéral au tempérament de feu durant laquelle il s'est construit un palmarès d'empereur. Puis, celle d'un entraîneur intransigeant qui aime le travail bien fait et ne laisse rien au hasard.

La crinière a disparu, mais le « Lion de Rekem » rugit toujours. Eric Gerets est un homme unique en son genre. Difficile de pénétrer la pensée du personnage, un « dur » qui cache un coeur d'or, le technicien belge ouvre petit à petit les portes de son âme au fil des questions...

Entre traits d'humour, discours subliminaux, satire et dérision, Gerets par Gerets est une incursion insolite dans l'univers cuirassé de ce fauve indomptable.

Extrait :

« Avant de le (Hatem Ben Arfa) voir, je ne dis pas que j'avais peur mais je savais que ce serait un entretien compliqué. J'ai d'ailleurs fait bonne figure et je suis content de moi-même ! (Rires) Le problème est résolu, à la fin on s'est donné trois bisous... C'est la première fois de ma vie que je vis une telle situation. » 2008

« Gerets par Gerets », de Thierry Agnello et Karl Olive, éditions Hugo et Cie, 144 pages, 12,95 euros.
Repost 0
Published by Karl OLIVE - dans Sport
commenter cet article
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 18:19

 


  
Repost 0
Published by Karl OLIVE - dans Sport
commenter cet article
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 23:36

Canal+ est une maison exceptionnelle.
J'ai eu la chance de faire un bout de chemin long de dix ans dans cette société exceptionnelle:Michel Denisot, Alexandre Bompard, mes patrons successifs sous la houlette de Monsieur Bertrand Meheut m'y ont permis de m'épanouir.
Grâce à leur bienveillance, je poursuis cette aventure aujourd'hui comme prestataire avec ma société K.O. Production, en tant qu'homme de terrain sur les matches de championnat de Ligue 1.
Samedi, j'étais ainsi au Stade Leon Bollé pour Le Mans - Lyon. L'occasion d'interviewer Karim Benzéma, artisan de la victoire rhodanienne, auteur d'un doublé (1-3).

Repost 0
Published by Karl OLIVE - dans Sport
commenter cet article
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 09:31

 

Il y a tout juste un an, Thierry Gilardi perdait la vie.

Personne n’a oublié Thierry. Il a marqué la vie du journalisme et du commentaire de match. Sa voix était un match à elle-seule. Nous pouvions fermer les yeux, nous étions dans la partie, sur la pelouse.

J’ai eu la chance de partager le quotidien professionnel de Thierry pendant près de cinq ans. Sa rigueur, son exigence sur le terrain, au bureau, n’avaient d’égal que sa gentillesse, son amour de la vie et l’envie de s’amuser et de prendre plaisir en dehors.

Je pense à sa famille, son épouse, ses garçons et sa charmante fille, que je salue.

 

Thierry est dans nos cœurs et le reste.

 

Karl Olive



Repost 0
Published by Karl OLIVE - dans Sport
commenter cet article
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 21:55
 

L’actualité footballistique était riche cette semaine encore en Ile-de-France. Entre matches en retard, championnat et coupe de France, Karl Olive et ses invités avaient de quoi faire ! Les invités justement : Jean-Michel Moutier, le capitaine d’émission, le Mike Brant africain Rémy Ngono, l’entraîneur de Villemomble Alain Mboma et le Paolo Maldini du CA Paris, Hervé Sabourin.
Le championnat national nous a offert de belles émotions cette semaine. Créteil continue d’affoler les statistiques avec un 16ème match nul en…25 journées ! Au classement, les hommes d’Olivier Frapolli ne décollent toujours pas et semblent bien partis pour vivre une fin de saison tranquille. Peut-être trop. De son côté, le PFC renoue avec la victoire à l’extérieur en s’imposant 2 à 0 sur la pelouse de Sète. La semaine prochaine, les partenaires de Stéphane Lucas jouent deux matches : l’un à Croix de Savoie, l’autre à Charléty contre Arles. En cas de succès lors de ces deux matches, le Paris FC pourrait redevenir un candidat crédible pour le podium. L’ESSG n’en finit plus de surprendre ! Victoire 1 à 0 face à Bayonne et ce qui était inimaginable il y a peu devient possible. Non, l’ESSG n’est pas mort. Oui, le club peut encore espérer se maintenir. C’est Rémy Ngono qui va être content…



Dans le groupe A de CFA, si Noisy-le-Sec se rapproche encore un peu plus chaque week-end du CFA 2, l’espoir demeure pour les deux autres pensionnaires parisiens de ce groupe. Moissy et Ste Geneviève s’imposent et restent à la surface. Dans le groupe D, à la faveur d’un succès 1 à 0 face à la réserver parisienne, Viry-Châtillon revient à un point du leader Plabennec. Mais l’autre enseignement marquant de cette journée est la nouvelle défaite du Red Star. Battus sur la pelouse du Racing 2 à 0, les hommes de Patrice Haddad occupent à l’issue de cette journée la place de premier relégable. Des décisions importantes sont attendues dans la semaine du côté du stade Bauer….
Le CFA 2 maintenant. Dans le groupe A, tous les pensionnaires de région parisienne se sont inclinés. Mantes, la réserve cristolienne et la réserve de l’ESSG : même combat ! Poissy, exempt, a regardé tout cela de loin et se prépare déjà pour son déplacement compliqué de samedi prochain à Dreux. Dans le groupe B, Drancy s’impose 1 à 0 face à Avion et s’empare du même coup de la première place du classement. Une première place abandonnée la veille par la réserve rémoise, sèchement battue 3 à 1 sur la pelouse d’Ivry. Les hommes de Mbappe continuent d’impressionner en cette année 2009… Dans le groupe G, deux matches et deux défaites. L’Ararat Issy s’incline 3 à 1 à domicile face à Saumur alors que Choisy subit la loi des tourangeaux 2 à 0.
Le PSG a vécu une semaine riche en rebondissements ! Humiliés à Rodez mercredi en 8ème de finale de la coupe de France 3 buts à 1, les partenaires de Mickael Landreau, de niveau international ces dernières semaines, s’imposent 1 à 0 sur la pelouse de Lorient. Paris fond sur Lyon : un petit point sépare aujourd’hui les deux clubs… Prochain adversaire des parisiens : Marseille… Voilà bien longtemps qu’un clasico n’avait pas été aussi intéressant pour le haut du classement… Cela promet…
Cette semaine, l’actualité risque d’être tout aussi chargée. Entre le championnat et le 8ème de finale aller de la coupe UEFA pour le PSG, KO et ses hommes auront une nouvelle fois bien des choses à nous dire ! Mais d’ici là, gardez le cap !

Thomas Chardon

Repost 0
Published by Karl OLIVE - dans Sport
commenter cet article
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 09:04

Résultat d'une enquête réalisée entre les 9 et 11 février 2009 auprès des Yvelinois afin de mesurer leurs perceptions du projet "Yvelines F1, la Vallée de l'Automobile".

Avec 62% d'opinion favorable pour le Grand Prix de France de F1 et 80% des Yvelinois qui estiment que ce projet bénificiera à l'emploi et à l'activité économique, le Conseil général se voit conforter dans sa démarche de soutien à la filière automobile dans les Yvelines.
Au-delà, ces résultats témoignent d'un véritable attachement des Yvelines à cette filière très importante pour eux et pour les Yvelines.
Repost 0
Published by Karl OLIVE - dans Sport
commenter cet article
21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 10:02

«Ce soir, on a manqué de réussite.» Qui n’a pas entendu cette phrase ? Les pros du foot font rarement dans l’originalité pour commenter à chaud les performances de leur équipe. Eux aussi ont leur langue de bois, distillée avec des formules toutes faites. Très soucieux de leur image, les clubs commencent à prendre ce problème très au sérieux.

Lyon et Lille projettent ainsi de développer des stages de formation pour leurs plus jeunes éléments.

Catapultés devant les caméras ou assaillis par les micros, les néo-pros sont souvent tétanisés. Après avoir « mouillé le maillot », beaucoup chancèlent au moment d’arpenter le terrain médiatique. « Prendre la parole en public n’est pas franchement naturel. Ils sont souvent très angoissés », souligne Olivier Doussot, formateur au CNF-CE, une entreprise spécialisée dans l’apprentissage des différents médias.

Une part d’autocensure



« Ces clichés font partie du foot », soupire Olivier Blanc, en charge de la communication de l’OL. Il n’est donc pas étonnant de les voir emprunter des termes entendus çà et là, quitte à s’enfermer dans un mimétisme routinier. « Comme ils ont peur d’avoir l’air bête, ils utilisent des termes qu’ils ont entendus chez leurs aînés ou auprès de commentateurs. Pour eux, ça fait pro de s’exprimer de la sorte », analyse Olivier Doussot.
Les entraîneurs n’échappent pas à cette loi du genre. « C’est vrai qu’on a recours à des expressions très codifiées, reconnaît Elie Baup, le coach nantais. Devant les médias on se réfugie derrière des réponses passe-partout, pour ne pas mettre le groupe en péril. » La crainte du dérapage sans doute, car les joueurs se savent écoutés, et pas seulement par les supporteurs et les passionnés de football. « Ils se doutent bien que leurs propos sont décortiqués par tout leur staff. En conséquence, ils s’autocensurent pour ne pas se mettre à la faute », ajoute de son côté Stéphane Kukawka, instructeur en communication pour l’UEFA et la Fifa. « A leur décharge, ils formulent les mêmes réponses car on leur pose systématiquement les mêmes questions », ironise un dirigeant du Losc, qui envisage d’instaurer des stages de « media training ».
Au sein de sa société KO Production, l’ancien journaliste Karl Olive anime ce genre de sessions. Le producteur apprend aux joueurs à répondre aux interviews. « Je leur donne des ficelles, je les aide à formuler un message, à maîtriser leur gestuelle quand ils sont devant une caméra. On fait des simulations où je leur pose des questions vaches », explique Karl Olive. A en croire leurs conseils, pour arrêter de « manquer de réussite » en fin de match, la clé du succès serait très simple : un discours moins aseptisé et, surtout, plus personnel.

LEURS PHRASES CULTES
« On a manqué de réussite. »
« On a fait une erreur, on l’a payée cash. »
« On prend les matchs les uns après les autres. »
« L’important, c’était de prendre les trois points. »
« On était bien en place. »

Tous les articles de la rubrique

Le Parisien

Repost 0
Published by Karl OLIVE - dans Sport
commenter cet article
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 22:34

Danger dans les stades de Ligue 1. Un mal incurable est en train de gagner du terrain. Il fait de plus en plus de victimes chaque week-end : le virus de la myopie. Et le syndrome n'épargne personne. Les meilleurs en sont victimes.


Prenez Stéphane Duhamel. Au tableau de chasse de cet arbitre reconnu, une finale de coupe de France notamment. Samedi, on se demande  comment il n'a pas vu le coup de tête de Sessegnon sur un stéphanois. Le meilleur des parisiens méritait le rouge direct. Il n'a eu que le jaune. L'assistant de M. Duhamel, à dix mètres de l'action,  est lui aussi contaminé.



 A quelques centaines de kilomètres de là, à Bordeaux, Philippe Kalt, présente le même virus. Grenoble égalise en flagrant délit de hors-heu. Un cas d'école de la loi XI. Les Girondins sont privés des trois points de la victoire. Après avoir retrouvé sa vue, Monsieur Kalt s'excuse. Le mal est fait. Trois pistes pour enrayer ce virus : un peu de sérum physiologique,  un peu de vidéo, mais surtout, un peu plus de concentration. Ce qui est valable pour les joueurs devant le but, doit aussi l'être pour les hommes en noir pendant la partie. Ce week-end, le virus a vraiment fait des ravages.

 

 

Repost 0
Published by Karl OLIVE - dans Sport
commenter cet article

Présentation

  • : Le site de Karl OLIVE
  • Le site de Karl OLIVE
  • : Karl OLIVE, conseiller général des YVelines, et président de l'association Coeur de Poissy, vous souhaite la bienvenue sur son site
  • Contact

Time

Recherche

Météo à Poissy