Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 22:59
KO.JPGIl ne joue pas au football mais a été sélectionné pour la Coupe du Monde. Karl Olive, journaliste-producteur, Miniature de l'image pour Miniature de l'image pour Miniature de l'image pour Miniature de l'image pour Miniature de l'image pour Miniature de l'image pour Miniature de l'image pour Miniature de l'image pour Miniature de l'image pour Miniature de l'image ancien directeur de la rédaction football de Canal+,  assurera la rédaction en chef pour l'Union African Broadcoaster  et Canal France International pour la durée de la compétition. Il dirigera la coordination éditoriale d'un dispositif syndiqué pour 41 chaînes africaines qui disposeront des rencontres de la Coupe du Monde dans leur langue natale. C'est à dire en Français, Anglais, Portugais, Wolof, Swahili ou Bambara ...
Pour la première fois une équipe panafricaine de journalistes de football, certains dont la Ligue de Football Professionnel a parfait la formation, commenteront en direct l'intégralité des matchs de la première Coupe du Monde organisée sur le continent Africain, pour  une audience  globale de 400 à 500 millions de téléspectateurs. Deux magazines  de 26 minutes dont  un produit sur place et spécifique à l'Afrique seront adressés quotidiennement aux télévisions partenaires de l'UAB. 
Repost 0
Published by Karl OLIVE - dans Sport
commenter cet article
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 14:27

Pour la troisième fois, la France va organiser un événement footballistique majeur, après l'Euro 1984 et la Coupe du monde 2008. 1,7 milliard d'euros seront investis dans la construction de quatre stades et la rénovation de huit autres.

on-remet-ca.jpg Avec Michel Hidalgo, j'ai eu la chance d'écrire un ouvrage sur les coulisses de l'Euro 84, première épreuve où nous sommes sortis vainqueurs avec un Platini exceptionnel.

Sept voix contre six. La France, pour une petite voix, a été désignée pour organiser l'Euro 2016 au détriment de la Turquie. La victoire est courte, mais les retombées économiques et financières seront sans doute conséquentes, pour le football en particulier et pour le sport, en général.

Un chiffre pour illustrer la volonté du pays d'organiser cet événement majeur : 1,7 milliard d'euros. Il s'agit du montant total investi dans la construction de quatre stades (Lille, Lyon, Nice et Bordeaux) et la rénovation de huit autres (Paris, Lens, Toulouse, Saint-Etienne, Nancy, Saint-Denis, Strasbourg et Marseille). 61% de cette somme seront financés par le secteur privé. Selon une étude publiée par le specialiste du sponsoring et marketing sportifs, Sportifive, ces rénovations génèreront 183 millions d'euros de recettes additionnelles annuelles pour les clubs professionnels français.

 

Capacité moyenne des stades : de 27.000 à 35.000 places

 

«Grâce à ce projet, la France va pouvoir moderniser les infrastructures sportives et offrir au football français un projet mobilisateur pour les dix prochaines années tout en créant un effet positif et durable sur le pays», a déclaré Jean-Pierre Escalettes, le président de la Fédération française de football (FFF), présent à Genève, au siège de l'UEFA, aux côtés notamment du président de la République, Nicolas Sarkozy, qui est venu en personne soutenir la candidature de la France.

«Après 2014, la capacité moyenne des stades français passera de 27.000 à 35.000 spectateurs», a ajouté Frédéric Thiriez, président de la Ligue de football professionnel.

Parmi les atouts majeurs du dossier français : la promesse de retombées importantes pour l'UEFA. De 1992 à 2008, l'Euro, organisé tous les quatre ans en alternance avec la Coupe du monde, a enregistré une croissance gigantesque de ses revenus : de 61 millions d'euros en 1992 à 1,25 milliard d'euros en 2008. De l'aveu de Jean-Pierre Escalettes. «On peut considérer que les revenus issus de la billeterie et de l'hospitalité pourraient être multipliés par 2 voire 2,5 par rapport à ceux enregistrés au cours de l'Euro 2008».

9795.jpg Michel Platini, président de l'UEFA, a anoncé ce matin la bonne nouvelle

 

19.000 emplois générés

 

La FFF a d'ores et déjà précisé que l'obtention de l'organisation va générer «15.000 emplois pour la phase de reconstruction et de rénovation et 4.000 emplois durables». Une aubaine pour certaines régions. «Organiser une telle compétition, c'est la possibilité de laisser derrière nous un très bel héritage», a assuré Frédéric Thiriez, le président de la Ligue de football professionnel (LFP).

Les deux dernières compétitions de football organisées sur le sol français, l'Euro 1984 et la Coupe du monde 1998 s'étaient soldées par deux victoires . Espérons que l'Euro 2016 soit couronné d'un succès sportif.

 

 


 

La France, qui organisera l'Euro 2016, s'appuiera sur un parc de douze stades, dont trois seront désignés comme stades de réserve d'ici au 28 mai 2011.

BORDEAUX

Population (agglomération): 660.000 personnes

Stade: nouveau Stade

Capacité nette UEFA: 42.566 places

Livraison: décembre 2014

Budget: 200 millions d'euros

LENS

Population (agglomération): 252.000 personnes

Stade: Stade Félix-Bollaert

Capacité nette UEFA: 40.113 places

Livraison: mars 2014

Budget: 111 millions d'euros

LILLE

Population (agglomération): 1.125.000 personnes

Stade: Grand Stade

Capacité nette UEFA: 47.882 places

Livraison: juillet 2012

Budget: 324 millions d'euros

LYON

Population (agglomération): 1.417.000 personnes

Stade: Grand Stade OL

Capacité nette UEFA: 57.628 places

Livraison: décembre 2013

Budget: 320 millions d'euros

MARSEILLE

Population (agglomération): 1.024.000 personnes

Stade: Stade Vélodrome

Capacité nette UEFA: 65.000 places

Livraison: juin 2014

Budget: 151 millions d'euros

NANCY

Population (agglomération): 266.000 personnes

Stade: Stade Marcel Picot

Capacité nette UEFA: 33.067 places

Livraison: juin 2013

Budget: 60 millions d'euros

NICE

Population (agglomération): 523.000 personnes

Stade: Grand Stade

Capacité nette UEFA: 33.470 places

Livraison: juin 2013

Budget: 184 millions d'euros

PARIS

Population (agglomération): 11.600.000 personnes

Stade: Parc des Princes

Capacité nette UEFA: 40.058 places

Livraison: octobre 2014

Budget: 80 millions d'euros

SAINT-DENIS

Population (agglomération): 341.000 personnes

Stade: Stade de France

Capacité nette UEFA: 76.474 places

Budget: 10 millions d'euros

SAINT-ETIENNE

Population (agglomération): 397.000 personnes

Stade: Stade Geoffroy Guichard

Capacité nette: 39.327 places

Livraison: juin 2014

Budget: 75 millions d'euros

STRASBOURG

Population (agglomération): 474.000 personnes

Stade: Stade de la Meinau

Capacité nette UEFA: 36.645 places

Livraison: juillet 2014

Budget: 160 millions d'euros

TOULOUSE

Population (agglomération): 670.000 personnes

Stade: Stadium Municipal

Capacité nette UEFA: 37.050 places

Livraison: avril 2014

Budget: 56 millions d'euros

Repost 0
Published by Karl OLIVE - dans Sport
commenter cet article
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 22:46

Ce week-end, j'ai eu la chance de participer aux festivités consacrées à l'hommage à Eric Carrière. L'ancien international passé par Nantes, Lyon et Lens a disputé son dernier match avec le club de Dijon (Ligue 2).

Tout au long des deux saisons qu'Eric a passées au DFCO, nous avons eu la chance de cotoyer un personnage a-typique, simple, sincère et généreux, à l'image de ce qu'il représentait lorsque il était champion de France, ou encore, meilleur joueur de notre championnat en 2001.

 

http://www.facebook.com/notifications.php#!/photo.php?pid=3876718&op=1&view=all&subj=827022452&id=848999567

 

 

 

Autour du président Bernard Gnecchi et de Antony Buonocore, le top des animateurs-speakers du parc des sports, Eric a reçu l'hommage qu'il méritait en retrouvant ses amis. Un certain Sonny Anderson en tête.

Un grand moment pour fêter un grand Monsieur!

 

Repost 0
Published by Karl OLIVE - dans Sport
commenter cet article
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 15:53

Pour lire l'article paru ce jour sur purepeople.com, merci de cliquer sur le lien ci dessous

 

 

link 

 

 

 

Beaucoup d'encre a coulé depuis ce 18 novembre 2009 où, sous l'oeil de millions de téléspectateurs (bien aidés par la technologie des caméras) aux mains moites d'envisager une non-qualification des Bleus pour le Mondial, Thierry Henry donna le coup de main décisif qui expédia la France en Afrique du Sud aux dépens de l'Eire. Beaucoup d'encres, même, de couleurs différentes, qui se retrouvent comme dans un album de coloriage pour les grands et les footeux, compilés dans l'ouvrage Thierry Henry, La main maudite.

En couverture de ce livre, paru fin avril, une image figée, intransigeante, celle de l'adulé Titi, meilleur buteur de l'histoire sous la tunique bleue, maintenant le ballon dans l'aire de jeu de la main, pour ensuite le transmettre à William Gallas qui n'a plus qu'à plonger pour le mettre dans les filets. Une image que... personne n'a vue en vitesse réelle, ni au Stade de France, ni à la télévision.

main-maudite.jpg

Alors que Thierry Henry est évidemment apparu sur la liste des 23 joueurs qui composeront la sélection tricolore pour la Coupe du Monde dévoilée ce 11 mai par Raymond Domenech, cette version 2010 de la "main de Dieu" du pibe de oro est une des balafres - avec l'affaire de proxénétisme éclaboussant Franck Ribéry - encore à vif qui accompagneront les Bleus dans l'hémisphère sud.

Témoin de cette poussée d'hystérie collective, Karl Olive, journaliste, communicant mais également... ex-arbitre de foot, a voulu la restituer en quelque 200 pages et cinquante témoignages, évoquant le discrédit jeté sur le foot français en même temps que le lynchage "trop facile" de l'avant-centre qu'on a désigné comme handballeur dans les jours qui ont suivi les faits. Anecdotes, clashes, immoleurs d'idoles et stoïciens imperturbables, ceux qui se mouillent et les autres, footeux retraités ou en activité, etc. : le tourbillon médiatique en condensé... Très révélateur à bien des égards. In fine, la parole est à l'intéressé/incriminé, avant un épilogue érigé sur les cendres de ce qui fut le fair-play.

Evidemment, Thierry Henry, La main maudite, publié aux Editions du Rocher, ne changera rien à l'histoire. Mais si la malédiction n'est pas rapidement conjurée, il sera toujours le temps de le feuilleter avec nostalgie si les Bleus partent en vacances prématurément le mois prochain...

Repost 0
Published by Karl OLIVE - dans Sport
commenter cet article
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 09:10

Heureux de vous annoncer le dernier né de mes ouvrages. Après « Y’a du boulot pour les jeunes », j’ai proposé aux éditions du Rocher un projet sur la main de Thierry Henry. J’ai fait passer cette balle de main en main. 50 personnalités de tous horizons… Sortie officielle le Vendredi 30 avril 2010…

 

 la-main-titi.jpg

«  Mercredi 18 novembre 2009, Paris, Stade de France, 23 h 33. Martin Hansson, l’arbitre suédois du match de barrages retour pour la qualification à la Coupe du monde 2010, opposant la France à l’Eire (République d’Irlande), siffle la fin de la partie sur le score de 1-1, assurant aux Bleus leur ticket pour l’Afrique du Sud.

     Retour au vestiaire et fin de l’histoire ? Loin de là ! À la cent deuxième minute, au cours de la prolongation, Thierry Henry, capitaine de l’équipe de France, a nettement touché le ballon de la main, avant de centrer vers William Gallas qui a marqué le but de la délivrance.

     Le début d’un tsunami médiatico-sportif planétaire !

     De tous côtés se mettent à déferler des commentaires véhéments tendant à faire d’un geste ayant duré une fraction de seconde l’un des événements marquants de l’année 2009, et toujours d’actualité quelques jours avant le coup d’envoi de la XIXe Coupe du monde de football.

Bien au-delà de la faute elle-même, ce livre apporte un éclairage nouveau sur cet incident de jeu au travers du regard et des réactions d’une cinquantaine de personnalités de tous horizons : comment une simple main sur un terrain de football devient un fait de société générant des opinions les plus extrêmes… 
 
 

     Giovanni Trapattoni, sélectionneur irlandais :

     C’est un meurtre. Il y a cette double faute de main de Henry sur le but de Gallas. Si l’arbitre avait demandé à Thierry Henry, je suis sûr qu’il aurait dit « oui j’ai fait une main dans la surface ». Et c’est l’Eire qui serait aujourd’hui en Afrique du Sud ! 

     Éric Cantona, ancien international :

     Domenech, c’est l'entraîneur le plus nul du football français depuis Louis XVI. La France avait besoin d’un petit coup de main pour se qualifier au Mondial. 

     Christine Lagarde, ministre de l’Économie :

     C’est triste de s’être qualifié sur cette tricherie. Je trouve que cela serait bien dans de telles circonstances de décider de faire rejouer un match.  

     Raymond Domenech, sélectionneur national :

     On ne va pas se faire hara-kiri parce que l’arbitre s’est trompé et cette fois, en notre faveur ! 

     Thierry Henry, auteur de la main :

     Rejouer le match serait la chose la plus équitable. Je suis naturellement gêné  de la manière dont nous avons gagné  et je suis extrêmement désolé  pour les Irlandais qui méritent vraiment d’être en Afrique du Sud. 

     Karl Olive est journaliste, spécialiste en communication et prise de paroles en public. Il est également ancien arbitre de football. »

 

Repost 0
Published by Karl OLIVE - dans Sport
commenter cet article
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 09:22

Au Stade de France, quelques heures avant le coup d’envoi de France-Espagne (0-2), le groupe Castrol a révélé au grand public son outil de base statistiques  « index, ranking et prédictor ». Une innovation majeure pour tous les adeptes de l’expertise, avertis ou non.


desailly-ko-2.jpgAmbassadeur du groupe Castrol, Marcel Desailly a expliqué les raisons de son engagement et l’utilité du concept dans ses commentaires pour les championnats qu’il commente pour Canal+ et demain pour la Coupe du Monde en Afrique du Sud.

CASTROL_PRESS_CONFERENCE_005.jpgAvec 116 sélections, un titre de champion du monde , champion d’Europe et une double consécration en Ligue des champions avec Marseille puis Milan, The « Rock » a fait impression dans la qualité de son engagement et la pertinence de ses interventions.

Catrol rankings: link

Repost 0
Published by Karl OLIVE - dans Sport
commenter cet article
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 10:12

Ne manquez pas le foot du dimanche ce soir en direct à 19H.
Nous reviendrons sur les exploits de la coupe de France.
19H, en direct sur l'Equipe TV.

Héros du jour: Versailles, La Grande Motte, Pau, etc...







Les visages irradient de bon- heur, certains yeux s’embuent et les résonnent dans le vestiaire. Joueurs, entraîneurs, dirigeants : tous se congratulent. Et presque personne n’en revient : (DSR) vient de réaliser l’impensable exploit d’effacer les cinq divisions qui la séparaient des professionnels de (L 2). Une performance exceptionnelle, rarissime (lire chiffre).

Le club yvelinois mesure-t-il seulement qu’il est entré dans la légende de la Coupe de France…

 




La Panenka de Lefort

Devant 2 000 spectateurs, les Versaillais auront réalisé le match de leur vie, en faisant d’abord jeu égal avec des Dijonnais visiblement peu motivés et même, après l’heure de jeu, dépassés par les événements !Et il aura suffi d’un but aux Yvelinois pour plonger dans le bonheur. A l’origine, un ballon que laisse traîner Ntolla devant sa surface et récupéré par Lefort. L’attaquant, qui file au but, est percuté par Malicki. Le penalty apparaît logique. Lefort se fait justice en exécutant un geste fou : une Panenka. Il reste un peu plus de vingt minutes à jouer. L’exploit est en marche… « Je savais qu’ils étaient capables de le faire, se réjouit à chaud l’entraîneur Hakli Dahmane. Ça s’est joué sur l’envie et la détermination. » Non loin de là, le Dijonnais Eric Carrière, ancien international de Nantes et de l’OL, vient d’échanger son maillot. Hier, Versailles a gagné aussi le respect de tous. Laurent Mansart

VERSAILLES (DSR) - DIJON (L 2) : 1-0 (0-0). Spectateurs : 2 000. Arbitre : M. Schneider.
But. Lefort (68e s.p.).
Avertissements. Versailles : Le Colzer (62e), Gillot (74e) ; Dijon :Morisot (38e), Lebrun (43e), Malicki (74e).
Expulsion. Dijon : Ntolla (68e).
Versailles : Delvalle - Zerdhy, Furtado, Berger, Le Colzer - Lacen, Bardin, Gillot, Linière - Lefort (Sylla, 85e), Kingue (Lejeune, 73e). Entr. : Dahmane.
Dijon : Malicki - Lebrun, Ntolla, Souprayen, Boateng - Morisot, Mvila, Isabey (Carrière, 71e), Robail (Touati, 73e) - Kitambala, Belvito (Ribas, 46e). Entr. : Carteron.

Repost 0
Published by Karl OLIVE - dans Sport
commenter cet article
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 23:20

Santiags et blouson au milieu des costards cravates. Philippe Lucas n'allait pas se déguiser. Même pour trouver des partenaires. Dans un des endroits les plus chics du bois de Boulogne, le Pavillon royal, l'entraîneur le plus médiatique de la natation française est venu présenter lundi soir son projet de team privé à quelques dizaines de potentiels investisseurs. En sortant son atout charme: Laure Manaudou.



Car Philippe Lucas a besoin de sous. Depuis son départ fracassant  de Canet-en-Roussillon, le découvreur de Manaudou, paye cher son esprit d'indépendance. En 2009, lui et ses huit nageurs ont connu trois piscines: La Rochelle, puis  Dunkerque avant de se stabiliser à la rentrée à Saint-Germain-en-Laye où il paye 80.000 euros la location des deux lignes à l'année. «Après 23 ans à Melun et 3 ans au Canet, j'ai touché les limites du système. Les mairies auront toujours de moins en moins de lignes d'eau et de subventions. Et comme je ne suis pas un cadre technique de la fédération, il faut que je monte ma propre structure», explique Lucas.

L'idée est donc de proposer des partenariats (de 10.000 euros à 250.000 euros) à des entreprises privées (logo sur les maillots, relations publiques, etc). Avec une promesse à la clé: bénéficier de l'aura médiatique du boss Lucas qui a rappelé une vieille connaissance pour l'aider: Laure Manaudou.



Lucas-Manaudou: un vieux couple bien rodé


 Présente lundi soir, la championne olympique devrait intervenir lors de stages du team. Lucas-Manaudou, un vieux couple, bien rodé sur scène. «Allez je vais vous raconter une petite anecdote, se délecte Philippe Lucas. A Melbourne en 2005, veille de la finale du 400 m nage libre, je suis au bar de l'hôtel. Et là je vois la petite Manaudou qui descend bien sapée. - 'Tu vas où? -Voir mon fiancé.' Ben je l'ai laissé faire. Je préférais ça à ce qu'elle envoie des textos jusqu'à 5 heures du mat‚.» «Il faut avoir envie de s'entraîner avec lui», glisse la retraitée.


L'ambition sportive du team? Préparer les JO de 2012 mais surtout repérer cinq ou six jeunes nageurs en 2010 pour les amener très haut.  «Vous savez, si je n'avais pas envie d'entraîner, je n'entraînerais pas. Je ferais deux-trois télés et puis voilà. On m‚a même proposé de faire des choses dans le football, au Qatar. Moi, tout ce que je veux c'est revivre avec une autre nageuse ce que j'ai vécu avec Laure. Je suis comme ça, j'aime les filles.»

Repost 0
Published by Karl OLIVE - dans Sport
commenter cet article
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 07:53
Tous les dimanches à 19h,  en direct , nous vous proposons de venir découvrir toute l'actualité du football amateur. Du jamais vu à la télé.
Le national, la CFA, la CFA2, le football féminin, nous passons au crible tous les amoureux du ballon rond.
Vous aussi, participez à cette belle aventure en nous laissant vos propositions et commentaires sur:
facebook.fr / le foot du dimanche.

Avec Erwan Abautret (à gauche) et Thomas Chardon (à droite), les deux beaux gosses et chefs d'édition de l'émission, nous ferons le reste!!
Repost 0
Published by Karl OLIVE - dans Sport
commenter cet article
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 21:57

A compter de ce mardi 3 novembre, la Française des Jeux lance une nouvelle marque, ParionsWeb, pour regrouper son offre de paris sportifs.

  

Les joueurs avaient l’habitude jusqu’à maintenant de faire leurs pronostics avec Loto Foot, Cote & Match et Cote & Score. Avec la création de cette nouvelle identité, les deux dernières marques disparaissent au profit de ParionsWeb, qui a vocation à apporter davantage de conseils aux parieurs.

La Française des Jeux poursuit son évolution, dans le cadre de la prochaine ouverture du marché du jeu sur Internet. Les parieurs seront désormais conseiller par une équipe d’experts dans la partie "paris sportifs" du site Internet FDjeux.com. Karl Olive et Basile Boli prêteront en effet leurs connaissances de journaliste et de sportif aux joueurs en confiant leurs pronostics et leurs analyses.

L’espace "ParionsWeb" se constitue également d’une partie informations sur les prochaines rencontres sportives, les classements et les compositions d’équipes. Le journaliste Lionel Rosso animera à cet effet une web TV qui permettra aux joueurs de rester informés de l’actualité sportive.

Aussi, avec la rubrique "Score en direct", les parieurs sportifs pourront connaître les résultats des matches dans diverses disciplines. La partie "Live Multimatches" permet d’ailleurs de suivre en temps réel l’évolution de cinq rencontres.

Au total, ParionsWeb rassemble 150 paris à cote par semaine, une offre "qui sera amenée à s’enrichir dans le temps, pour répondre aux attentes des joueurs et au calendrier sportif 2010, en particulier au moment de l’ouverture du marché des paris sportifs sur Internet" souligne la Française des Jeux.

En 2008, le chiffre d’affaire des paris sportifs sur Internet a progressé de 120% par rapport à 2007, avec 26,5 millions d’euros. Ce type de jeux représente 12% des mises enregistrées sur la toile par la Française des Jeux.


link
le site de la française des jeux
Repost 0
Published by Karl OLIVE - dans Sport
commenter cet article

Présentation

  • : Le site de Karl OLIVE
  • Le site de Karl OLIVE
  • : Karl OLIVE, conseiller général des YVelines, et président de l'association Coeur de Poissy, vous souhaite la bienvenue sur son site
  • Contact

Time

Recherche

Météo à Poissy